Emission de radio "Cartes sur table" : Liban : pays en crises - comprendre et analyser

Lectures
March 12, 2021
From 18:00 until 19:00

Crises, c’est peut-être le mot qui définit le Liban, pays où les grands problèmes s’accumulent.

Ces problèmes seraient-ils inextricables ?

Pour y voir plus clair, les associations Propos et Sciences Po Forum vous proposent ce nouvel épisode de Cartes sur Tables où elles  tenteront de démêler la complexité des crises libanaises, qui se complètent et s’alimentent. Quelles crises ?

Politique, avec un Premier ministre qui peine à former un gouvernement dans le tant critiqué système confessionnel libanais. 

Économique : la livre libanaise vient de passer un cap historique, son court étant passé à 10000 livres libanaises pour un dollar. L’inflation fait parfois quadrupler les prix des aliments de base, ce qui mène à une baisse énorme du pouvoir d’achat des libanais. 

Humanitaire : elle se dessine clairement dans ce pays où la moitié des habitants sont passés sous le seuil de pauvreté, contre 28% en 2018. 

Sanitaire :  Le taux d’occupation des lits en réanimation frôle les 100% dans ce pays qui ne dispose pas de services de santé d’urgence. Bientôt, les médecins devront choisir leurs patients, dans ce pays qui en est à son troisième confinement : un des plus stricts au monde.

Géopolitique : Le Liban est toujours le lieu de l’influence des puissances étrangères qui s’appuient notamment sur la division confessionnelle.

De confiance : Ces crises s’entremêlent dans les revendications de manifestants qui sont descendus dans la rue, à Tripoli notamment le mois dernier, un peu plus d’un an après le mouvement de protestation du Hirak.


Deux invités pour débattre du sujet :

Amin Maalouf : Journaliste puis écrivain, Amin Maalouf est entré à l’Académie Française en 2011. Il est connu pour ses romans, a d’ailleurs été récompensé par le prix Goncourt en 1993 pour le Rocher de Tanios, mais aussi pour ses essais, où le Liban, son pays d’origine, tient non pas une place particulière, mais bien centrale, dans les bouleversements que connaît notre monde moderne.

 Karim-Emile Bitar : Ancien étudiant de Sciences Po Paris et de l’ENA, Karim-Emile Bitar est aujourd’hui directeur de l’Institut de Sciences Politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est aussi directeur de recherche à l’IRIS, et est régulièrement invité dans les média pour discuter de son pays : le Liban.

 

A suivre en live depuis la page Facebook de Sciences Po Forum.