Mobilité internationale - Création d'un Campus virtuel

Sciences Po Strasbourg
23 juillet 2020

Mobilité internationale 2020 – 2021 : Création d’un campus virtuel Réseau ScPo / Sciences Po Grenoble


La crise sanitaire que traverse le monde n’est pas, comme vous le savez bien, sans effet sur les mobilités internationales d’échanges. L’année de mobilité internationale pour laquelle vous vous préparerez depuis de longs mois risque d’être bouleversée par les restrictions de déplacement, d’accueil d’étudiants internationaux sur les différents campus à travers le monde ou même de délivrance de Visas.
Naturellement, toutes les équipes qui travaillent sur vos parcours académiques (direction des RI ou direction des études) ont bon espoir que la situation sanitaire permette un « retour à la normale des activités d’échanges » en 2021.


Afin de répondre aux annulations et impossibilités de certaines de vos mobilités, nous avons cherché à être innovant, à transformer cette contrainte en une opportunité. La crise sanitaire est ainsi l’occasion pour nous de vous proposer des modalités inédites et pertinentes de validation des crédits du premier semestre 2020-21 (30 ECTS).


Ainsi, chacun des 7 Sciences Po du réseau et Sciences Po Grenoble vont mettre en place un campus virtuel sur lequel les étudiant(e)s empêché(e)s dans leurs mobilités pourront choisir des enseignements originaux pour valider ce semestre.


Cette initiative commune de « mutualisation d’enseignements » propose une pédagogie innovante en ligne avec des cours adaptés à un niveau Bachelor, majoritairement dispensés en langues étrangères et portant sur plusieurs aires géographiques, tout en respectant complémentarité et équilibre entre les disciplines.


En effet, chaque étudiante et étudiant pourra avoir accès à des cours proposés par les « autres Sciences Po » et ainsi enrichir, diversifier son choix de formation.


Cette mutualisation a mobilisé les équipes des RI et des Scolarité depuis de longues semaines. Nous sommes conscients que la solution online ne remplace que modestement l’expérience de la mobilité internationale mais nous avons bon espoir que cette offre de cours saura plaire aux étudiantes et étudiants et les préparer au mieux à un second semestre « à l’international »